3e : correction du test 7 – homothétie et agrandissement- réduction

Voici le corrigé du test sur les homothéties et les agrandissements réductions.

Homothéties : tout le monde arrive à construire une homothétie de rapport k = 2. Par contre, vous ne suivez pas la méthode pour construire celle de rapport k = -0,5, prolonger les droites qui passent par le centre de l’homothétie et prendre la moitié de chaque longueur.

Agrandissement – réduction : ha l’apprentissage du cours, c’est toujours pas ça, ce n’était que de la restitution. Première question de cours sur les transformations des aires et volumes, la seconde en application avec la restitution de

  • la longueur d’un cercle (nom classique du périmètre) : L=2\pi r
  • l’aire d’un disque : A=\pi r^2

La troisième permettait de démontrer le résultat de la multiplication du périmètre et de l’aire d’un cercle (et disque) pour retrouver la multiplication par k et k^2, la dernière question était une application directe, identique à l’exercice 1 et 2 p 67.

En dernière partie, une application de la conservation des angles et de la proportionnalité des longueurs des côtés.

A revoir pour 22 élèves de la classe…

Publié dans 3ème, Au quotidien, Devoirs | Commentaires fermés sur 3e : correction du test 7 – homothétie et agrandissement- réduction

4e : corrigé du DST 3 géométrie et statistiques

Un contrôle bilan sur les connaissances de géométrie et de statistiques :

  • construction de l’image d’une figure par symétrie centrale (niveau 5e) et par translation (niveau 4e)
  • utilisation des triangles semblables
  • statistiques élémentaires de niveau 5e

Bon, c’est la catastrophe avec des moyennes de 6 et de 7,4 dans les classes. Bon, on va le dire tout de suite, non le contrôle n’était pas trop long (vu que dans les copies, on en trouve à peu près le tiers – mal – fait) et n’était pas trop dur (plus qu’un test, mais ça c’est normal).

Exercice 1

Thème : savoir construire l’image d’une symétrie centrale et d’une translation.

La première image est une notion de 5e, revue en 4e dans le cadre de l’AP (où vous avez tout fait pour ne pas les tracer), la seconde est du niveau 4e. Déjà, il vous faut 15 minutes pour tracer les deux figures car vous ne pratiquez pas, vous avez juste survoler vos cours et disant « c’est bon, je sais faire ». En fait, avec une règle et un compas dans les main, vous ne savez pas faire et / ou vous êtes très lents !

Au point de vue technique, depuis le début de l’année, je vous dis qu’il ne faut pas tracer de doubles perpendiculaires pour tracer une droite parallèle… vous ne m’écoutez pas, donc j’ai sanctionné toute erreur de parallélisme.

Exercice 2

Thème : problème sur les triangles semblables (indiqué comme le plus compliqué lors de la lecture de l’énoncé)

Les questions étaient indépendantes, beaucoup d’entre vous n’ont pas su / vu la première question qui était de tracer un parallélogramme (quelconque si l’on peut dire). Beaucoup d’erreurs de nommage, on se retrouve avec des parallélogrammes notés ABDC… C’est plus dur après pour comprendre les questions. Certains ne lisent pas qu’il ne faut pas tracer un parallélogramme particulier comme un rectangle ou un losange sinon, on ne peut plus « voir » comment démonter.

Première question : connaitre les propriétés des parallélogrammes dont l’égalité des mesures des angles opposés (he oui, on utilise les propriétés de 5e…)

Seconde question : mise en place d’angles alternes-internes en citant les droites parallèles, la sécante, la propriété et finir par conclure.

Dernière question : la plus simple, écrire les deux égalités obtenues précédemment et donner la définition des triangles semblables pour conclure !

Les questions 1, 3 et 4 étaient du même niveau que les exercices faits en classe, seule la seconde nécessitaient d’avoir intégrer la propriété des parallélogrammes qui avait été revue dans le cadre d’un exercice en classe.

Exercice 3 :

Thème : application directe des triangles semblables

Ultra-simple, très guidé (j’ai rajouté des questions par rapport à l’énoncé du Transmaths), avec juste une application de la définition dans la première question (2 paires d’angles de même mesure), compléter le tableau du cours avec la méthode de la flèche (une bonne réponse je crois) tout en évitant d’écrire n’importe quoi dans les notations (sanctionné) puis faire un calcul classique de la longueur à partir de la proportionnalité, en oubliant pas de citer la propriétés des triangles semblables et d’écrire l’égalité des rapports (allez voir dans vos exercices corrigés – ha non, en fait, vous ne prenez pas la correction).

Exercice 4 :

Thème : statistiques niveau 5e (j’ai d’ailleurs repris l’énoncé d’un des mes contrôles de 5e)

Lire un graphique, calculer un effectif total, calculer une fréquence sous trois forme : fraction, décimal et pourcentage. Certains n’ont toujours pas compris que l’on ne multipliait pas par 100 pour obtenir le pourcentage, c’est pourtant écrit dans le cours, noté dans les exercices, j’ai donné des contre-exemples… c’est une écriture fractionnaire de dénominateur 100 !!!

Au total, un DST qui vient de percuter le mur, c’était prévisible, dû à un manque d’apprentissage du cours et une maitrise très lointaine du cours. J’ai donc pris la liberté le lendemain de poser en 25 minutes un contrôle uniquement sur les définitions et les propriétés utilisées dans le contrôle : la base, ce qu’il fallait maitriser pour venir en contrôle, de manière parfaite. Cela ne permettait pas d’avoir 20 au contrôle, mais facilement entre 12 et 14 sans avoir parfaitement tout intégrer… Les notes de ce test et du DST sont les mêmes : 6 et 7,5. Cela traduit le fait que rien n’est maitrisé, compris, tout reste approximatif. Une confusion règne dans les propriétés, les définitions et les démarches. Rien n’est acquis ni consolidé car rien n’est révisé : j’ai pris la liberté de demander ce que vous aviez révisé pour le contrôle, le temps, les documents… je n’ai pas été déçu. Je tiens à disposition des parents intéressés cette partie que n’est pas sur la copie mais dont j’ai gardé la trace. Très instructif.

Pour réussir en maths, il faut travailler : en classe (écouter, se concentrer, répondre, participer, prendre la correction des exercices même si l’on pense que l’on a une bonne réponse – a-t-on la bonne démarche ? -), et à la maison, on apprend ses définitions, ses propriétés, on les révise de temps en temps et on ne s’y prend pas à la dernière minute pour réviser une DST. Pour un contrôle de ce type, il faut au moins compter 2h par chapitre, car certains sont loins (septembre) donc il faut réactiver la mémoire. Il faut également retravailler ses contrôles quand vous avez vos copies, la ranger et ne pas la lire ne sert à rien, car vous n’avez toujours pas appris de vos erreurs.

Trois points pour conclure comme je vous l’ai dit :

  • il faut parler français dans une copie, une phrase commence par une majuscule, finit par un point et veut dire quelque chose. Je suis désolé mais dans plus de la moitié de copies, c’est déplorable (et je ne juge pas le nombre de fautes d’orthographe), le vocabulaire n’est pas retenu.
  • En géométrie, on utilise des notations vues en 6e pour différencier des objets (segments, droites, longueurs…), c’est la syntaxe. Vous n’avez jamais fait l’effort de la mettre en pratique malgré les rappels, les contrôles depuis la 6e, maintenant, je sanctionne votre mauvaise volonté. Ce que vous écrivez ne veut rien dire, donc c’est noté tel quel.
  • en mathématiques, on ne jette pas un calcul ou des morceaux de calcul en se disant c’est bon, même pour un 6e, on lui apprend que c’est faux. On nomme les calculs, on utilise les lettres de l’énoncé pour indiquer ce que l’on calcule… c’est comme si pour chaque objet, vous l’appeliez « truc » à la place de son nom.

IL FAUT REAGIR ET ARRETER DE SE REGARDER LE NOMBRIL !

Publié dans 4ème, Devoirs | Commentaires fermés sur 4e : corrigé du DST 3 géométrie et statistiques

3e : corrigé du test 6 sur les isométries (symétries, translation, rotation)

Voici le corrigé, sur la première partie du cours, les isométries : symétries, translation, rotation. Deux compétences à restituer, l’étude d’un pavage et la construction de la rotation et de la translation.

Publié dans 3ème, Devoirs | Commentaires fermés sur 3e : corrigé du test 6 sur les isométries (symétries, translation, rotation)

4e : corrigé du test 8 sur la simple distributivité

Un test de méthode et d’application. Certains ont bien écouté et ont refait des calculs avant le contrôle, d’autres non…

Pour information, sur internet, il y a plein de sites en lignes permettant de réviser, comme par exemple https://www.mathix.org/exerciseur_calcul_litteral/

Publié dans 4ème, Devoirs | Commentaires fermés sur 4e : corrigé du test 8 sur la simple distributivité

3e : corrigé du DM de Noël

Voici le corrigé, dans l’ensemble vos constructions étaient très bien, vous semblez comprendre les méthodes de construction des symétries, rotations et translations.

Il ne reste plus qu’à faire la même chose la semaine prochaine.

Publié dans 3ème, Devoirs | Commentaires fermés sur 3e : corrigé du DM de Noël

Bonne année 2021

En espérant qu’elle soit bien meilleure et plus « simple » que l’année 2020 ! Bonne année et surtout bonne santé à tous.

Publié dans Au quotidien | Commentaires fermés sur Bonne année 2021

OTDJZC STJQ RFYMJRFYNVZJX (code de César à déterminer !)

Publié dans Au quotidien | Commentaires fermés sur OTDJZC STJQ RFYMJRFYNVZJX (code de César à déterminer !)

3e : corrigé du test 5 Arithmétique

Voici le corrigé du test 5. Les résultats ne sont pas à la hauteur du niveau attendu. Celui-ci n’était pas très compliqué, avec beaucoup d’applications directes du cours et des exercices du fichier.

Il serait bon d’apprendre le vocabulaire vu en 6ème, 5ème et 4ème sur la divisibilité euclidienne, les diviseurs et les multiples… Déjà dans le devoir commun ce n’était pas terrible, mais à nouveau le cours n’avait pas été étudié.

Quelques points:

  • attention à décomposer avec des nombres premiers et si possible, faites le par ordre croissant
  • revoir la méthode de calcul de PGCD et de PPCM avec l’aide de la décomposition, c’est plus rapide et systématique
  • bien répondre aussi à la question posée (certains sont spécialistes de la non réponse)
Publié dans 3ème, Devoirs | Commentaires fermés sur 3e : corrigé du test 5 Arithmétique

3e : corrigé du devoir commun

Un devoir commun standard, avec des attendus on ne peut plus attendus… d’ailleurs je les attends toujours. La plupart des exercices ont été tirés des différents brevets ou transformés par nos soins.

Que dire… peut-être en premier lieu que ça manque de travail, non pas un peu mais beaucoup. Beaucoup d’entre vous (si vous lisez ce message, ce dont je doute) ne travaillent pas, vous êtes présents en cours mais dès la sonnerie, il n’y a plus personne, pas de travail à la maison ou si peu, le cours n’est pas relu quand toutefois, il est pris car ce n’est pas ce que j’ai vu dans certains cahiers. Des cahiers sales dont les cours sont pris à moitié, les feuilles collées n’importe comment… bien sûr, ce n’est pas le cas de tous les élèves, ceux qui ont fourni du travail ont été récompensés et voient l’effet de leurs efforts.

Bon, je ne vous ferais pas les perles de ce devoir que nous nous sommes échangées entre professeurs, cela nous a bien fait rire et pleurer en même temps.

Premier conseil et pas des moindres : écrivez français, ça peut paraître anodin, mais dans deux tiers des copies les phrases sont mal construites, avec des fautes d’orthographe à chaque mot ou presque… c’est insupportable. Soyons clair, quand la phrase n’est pas française et ne veut rien dire, je raye et je passe à la question suivante.

Pour le détail des exercices, voici un résumé.

Exercice 1 : arithmétique – Vrai / Faux

Il faut justifier les réponses et connaître ses définitions (diviseur / multiple, irréductible, premier, impair pour certains d’entre vous). De plus, il faut aller au bout de ses raisonnements, par exemple, dire que 4 n’est pas premier, n’est pas suffisant. Il faut expliquer pourquoi, justifier les diviseurs ou autres. Il faut connaître ses critères de divisibilité. L’arithmétique en 3ème est assez simple, il faut par contre connaître son cours.

Exercice 2 : statistiques

Il faut savoir lire les énoncés et comprendre les données que l’on vous fournit : un tableau de données pour Grenoble et des statistiques pour Lyon. Pour la question 1, un bête calcul de moyenne puis de comparaison. Certains n’arrivent pas la calculer malgré la calculatrice. Pour la seconde, une comparaison d’étendue avec explication. J’ai lu une seule copie sur 38 qui donnait l’explication de l’étendue (miracle !), pour les autres rien. Combien de copies ont perdu des points car vous n’avez pas mis les unités : on est dans la réalité, ce ne sont pas des chiffres qui ne veulent rien dire, vous n’êtes pas journalistes sur BF**TV. Donc on fait un effort, on met les unités ! Pour la dernière question, peu de résultats probants sur la médiane avec un manque d’explication et de comparaison. Il faut revoir à quoi correspond la médiane et sa définition (comme d’habitude et dans le répertoire pour ceux qui l’auraient égarée).

Exercice 3 : géométrie (un sommet)

Un théorème de Pythagore aux abonnés absents, une démonstration de parallélisme du niveau 6ème qui se transforme en grand n’importe quoi, un théorème de Thalès réduit au minimum (le pauvre), un calcul de longueur sans cohérence et un calcul de durée improbable !

La rédaction du théorème de Pythagore est un grand classique du brevet, ça prend 10 secondes à reconnaître et 3 minutes à rédiger. Pendant la surveillance, j’ai vu un élève y passer 25 minutes !!! Pour écrire deux lignes d’absurdités. Pour la question 2, qui est dans le cours, on utilise une propriété classique de 6ème pour répondre au parallélisme de deux droites perpendiculaires. Je pense que vous avez tous eu ou presque de très mauvais professeurs en 6ème… j’en suis persuadé, ça ne peut pas venir de vous. Bizarrement, on a écrit cette propriété 6 fois dans le fichier d’exercices… Alors la faute à qui ??? Une question d’application sur Thalès où la plupart oublient les hypothèses, le nom du théorème… Tout ça pour finir sur un calcul souvent faux, c’était bien la peine. Et écoutez en classe et révisez, est-ce demander l’impossible ? Je ne parlerai pas de la dernière question où il fallait calculer la durée de parcours, donc utiliser la formule v=\dfrac{d}{t}, une formule vue et revue en maths et en physique. Je ne compte pas les copies où j’ai lu que pour parcourir 7km à 16km/h, il fallait plus d’une heure. Je ne sais pas, lisez et réfléchissez.

Exercice 4 : calculs numériques (la fosse des Mariannes)

Pour ma part, je n’ai eu que très peu de réponses, dans un exercice où il fallait savoir lire et utiliser sa calculatrice si on ne sentait pas capable de faire les calculs. Bon, deux épreuves insurmontables pour vous, en plus du manque de temps… Certains arrivent à me comparer des sacs plastiques à des humains… que peut-on dire à ce niveau là, à part que vous ne faites pas d’efforts.

Le corrigé, à retravailler 😭

Publié dans 3ème, Au quotidien, Devoirs | Commentaires fermés sur 3e : corrigé du devoir commun

4e : corrigé du test 7 sur les triangles semblables

Un test « de cours » sur les triangles semblables avec des résultats à la hauteur de l’investissement des élèves : proche du néant ou plutôt \text{\{}\varnothing \text{\}}.

Si vous regardez votre cours (enfin si vous l’avez recopié avec tous les mots, ce que je doute fortement) et si vous avez pris les corrigés des exercices dont je me suis donné tant de mal à écrire (et que vous n’avez pas pris), par flemme, manque d’intérêt ou autre, vous vous apercevrez probablement que ce qui était demandé dans le contrôle était déjà fait.

Quelques rappels pour ceux, égarés sur ce site, auraient le malheur de lire cet article :

  • il faut d’abord écrire avec des lettres les égalités d’angles, les égalités de rapport…
  • il faut citer les propriétés et les bonnes, c’est-à-dire, celles qui sont dans le « bon sens » par rapport à ce que l’on a comme hypothèse et que l’on veut avoir comme conclusion… pas trop dur quand il y a deux propriétés, réciproques l’une de l’autre, enfin…
  • tout doit être justifié et expliqué : pourquoi on fait des calculs, ce que l’on en conclut, pourquoi je peux utiliser telle propriété…

En fait, c’est assez simple, il faut juste apprendre… juste apprendre, un mot dont 90% des élèves ignorent la signification.

Publié dans 4ème, Au quotidien, Devoirs | Commentaires fermés sur 4e : corrigé du test 7 sur les triangles semblables